Retour

Marque Bretagne : deux ans, une dynamique solide

27.02.2013

Avec la création d’une marque de territoire, la Bretagne est la première région française à s’être engagée début 2011 dans une démarche d’attractivité pour enrichir, rajeunir et dynamiser son image, en Europe et dans le monde.
Pour ce faire, la Bretagne a fait le choix d’une stratégie globale qui intègre toutes ses forces : économiques, touristiques, culturelles, sportives, associatives, institutionnelles. Depuis deux ans, Bretagne Développement Innovation (BDI) pilote la mise en œuvre de cette stratégie ambitieuse, en lien avec le Comité régional du tourisme (CRT).
Avec aujourd’hui un réseau de 325 partenaires sélectionnés sur des critères exigeants, la Marque Bretagne a enclenché une dynamique solide, observée avec intérêt par d’autres territoires.

Une organisation structurée

Après une année 2011 principalement consacrée à expliquer et faire connaître la démarche aux acteurs du territoire, la gouvernance de la politique d’attractivité s’est structurée en 2012.

  • Le Comité attractivité se réunit 3 à 4 fois par an autour de Jean-Michel Le Boulanger, vice-président Culture et Communication et délégué à la Marque Bretagne, Maria Vadillo, vice-présidente en charge du Tourisme et du Patrimoine et Loïg Chesnais Girard, vice-président en charge de l’Économie et de l’Innovation. Il valide les grandes orientations stratégiques de la politique d’attractivité de la Bretagne.  
  • Le Comité de marque rassemble 22 personnalités représentatives des secteurs contribuant à l’attractivité du territoire. Il se réunit à intervalles réguliers pour étudier les candidatures et attribuer les licences d’exploitation de la marque. Il est renouvelé par moitié chaque année pour y intégrer des partenaires de la Marque Bretagne.
  • Le pôle Marque Bretagne de la direction de l’attractivité de BDI assure la gestion et l’animation de la marque de territoire, en lien étroit avec les autres acteurs publics régionaux de l’attractivité : le Comité régional du Tourisme (CRT) et Bretagne Commerce International (BCI).

Déploiement de la Marque Bretagne : la dynamique est enclenchée

La Marque Bretagne représente aujourd’hui un réseau de 325 partenaires (135 entreprises, 104 associations, 86 acteurs publics et parapublics), dont 113 professionnels du tourisme. Notons que l’année 2012 a vu croître leur nombre plus fortement que la première année (167 contre 139 en 2011) et que de nouveaux secteurs économiques rejoignent la démarche (numérique, éco-activités, biotechnologies…).

La sélection des dossiers répond à des critères exigeants : au total, 501 dossiers de candidature ont été déposés et analysés au regard de ces critères. L’objectif n’est pas de rassembler la plus grande quantité possible de partenaires mais de constituer un réseau qualitatif, en phase avec la stratégie régionale de développement économique et d’innovation, et le schéma du tourisme. Il s’agit d’inviter les acteurs-clés des grandes filières économiques et des secteurs à fort enjeu de développement (agroalimentaire, EMR, éco-activité, numérique, biotechs, nautique et défense, enseignement supérieur, recherche…) à rejoindre la démarche. Et dans le tourisme, l’intérêt se porte sur les grands équipements de loisirs, les réseaux de professionnels publics et privés engagés dans des démarches de qualité.

L’exigence de qualité a conduit, en 2012, à renforcer les conditions d’admission sur deux critères : le rayonnement (particulièrement au niveau international) et le respect des valeurs de la Marque Bretagne qui s’inscrivent dans une dynamique de développement durable.

L’enjeu : renforcer la visibilité du territoire

La Marque Bretagne est un outil structurant et fédérateur qui permet aujourd’hui une cohérence d’image sur l’ensemble des opérations de promotion de la région. L’action conjuguée et mutualisée des acteurs publics de l’attractivité (BDI, BCI et CRT) et de tous les partenaires de la marque en démultiplie l’impact.

Depuis 2011, 42 événements économiques de dimension nationale et internationale ont été mis en œuvre sous la Marque Bretagne par BDI et BCI, par exemple au Salon international de l’agriculture, au Salon international de l’alimentation (SIAL), à Euronaval, au Salon nautique ou encore à Euromaritime...

La Marque Bretagne est également au cœur de la stratégie digitale du CRT : 2,9 millions de visites pour l’ensemble des sites grand public "tourisme Bretagne" en 2012 (soit + 48 % vs 2011) et plus de 125 000 fans se retrouvent sur les comptes Facebook animés par le CRT. La Bretagne s’affiche aussi sur les écrans : la campagne TV avec le film "Be Breizh !" couronné par trois prix internationaux (Prague, Berlin, Portugal), diffusée en mai 2012, sera reconduite cette année.

La mutualisation va se renforcer par un projet nouveau pour 2013 : la création d’une unique porte d’entrée web qui donnera accès à l’ensemble des sites officiels liés à l’attractivité et à la promotion de la Bretagne (international, économie et innovation, tourisme, enseignement supérieur, culture, politiques publiques).

Développer l’animation du réseau

L’animation du réseau des partenaires est un nouvel axe de développement qui s’appuie sur le potentiel de rassemblement de la Marque Bretagne. L’un des objectifs majeurs est de décloisonner les secteurs d’activité, favoriser les connections entre culture, économie, tourisme, activités événementielles… pour renforcer les dynamiques territoriales, facteur d’attractivité. Des temps de rencontres et d’échanges sont programmés pour 2013, avec notamment, à l’automne prochain, les 2es Rencontres de la Marque rassemblant l’ensemble des partenaires.

La Marque Bretagne devenue une référence !

La Marque Bretagne est maintenant un sujet d’études au sein de nombreuses grandes écoles et universités, en France et à l’étranger, en raison de son caractère innovant et transversal. C’est aussi un exemple observé par beaucoup de territoires en France.

Télécharger le dossier de presse (chiffres clés, cartographies, liste de partenaires et membres du comité de marque)