Retour Voir tous les partenaires

Raison sociale : BRETAGNE DIGITAL PARTICIPATIVE

Description :
Kengo.bzh , une initiative originale et innovante qui vise à favoriser la collecte de fonds pour les projets des Bretons et de la Bretagne, sera officiellement lancée le 11 juin 2015. Le site teaser est en ligne depuis le 19 mai. C’est une première par son originalité, et une bonne nouvelle pour les Bretons et les amoureux de la Bretagne : le Crédit Mutuel Arkéa et Le Télégramme, acteurs majeurs de l’écosystème régional et promoteurs d’une finance responsable au service de la société, ont imaginé et développé la plateforme Kengo.bzh, visant à soutenir des projets pour la Bretagne et en Bretagne. Doté d’un capital de 700 00 € les partenaires de ce projet se donnent les moyens de leurs ambitions. Kengo : la plateforme de financement par le don pour les bretons et la Bretagne Fondée sur l’économie du partage, Kengo propose aux internautes un espace d’échange original et simple, qui leur permet de soutenir par un don – avec ou sans contrepartie - les projets accueillis par la plateforme. Cette modalité du financement participatif sera notre seul « métier » au lancement de la plateforme. Chaque type de financement étant bien différent les uns des autres, nous concentrer sur celui-ci, avant toute forme éventuelle de diversification dans le futur, est une garantie pour les porteurs de projet comme pour les contributeurs d’un traitement professionnel de leurs ambitions et contributions. Une offre qui se différencie des plateformes actuelles par sa dimension régionale, sociétale et son accessibilité : les projets accueillis sont 100 % bretons, innovants ou associatifs, ouverts aux institutionnels comme aux particuliers. Kengo agit donc comme facilitateur d’initiatives locales et « coup de pouce » de proximité, en regroupant pour cela tous les acteurs liés à la Bretagne, qu’ils soient institutionnels, particuliers résidant en Bretagne, Bretons délocalisés ou expatriés.
Cliquez sur l'intitule du champ pour faire une demande de modification