Aller au contenu principal

Jean-Marc Bienvenu

Dirigeant de MGIDS

« En tant qu’entreprise informatique, cela peut paraître étrange et être mal compris par nos clients, mais nous sommes attachés à notre territoire. Pas au sens où nous défendons un produit ou une appellation, mais dans le sens où nous contribuons au développement de cette région. MGDIS existe depuis 40 ans, et nous éditons des solutions logiciels de pilotage de l’action publique. Nous incarnons la Bretagne par ses valeurs, pas par ses produits. Cet attachement, j’ai voulu le manifester par l’adhésion à une marque territoriale. J’ai suivi attentivement la génèse du projet de marque « Bretagne », piloté par Bretagne Développement Innovation (BDI). Après avoir échangé avec le pôle marque sur le cahier des charges notamment, nous avons présenté un dossier que nous avons soutenu devant une commission. Quatre mois après, nous avons été accepté. C’était en 2010… »

©Emmanuel PAIN

Un cadre de communication

« Aujourd’hui, avec quatre ans de recul, nous sommes très satisfaits de cette démarche. Nous avons apposé le logo  de la marque sur nos présentations commerciales, mais il a fallu expliquer la démarche. En interne, cela a demandé un travail d’animation et de pédagogie. C’est vrai qu’on nous a parfois répondu : « Mais je ne suis pas breton moi ». Certains de nos clients nous ont posé la question : « Pourquoi faîtes-vous cela ? » À force d’explications et de pédagogie, ils ont bien compris nos principes. Nous sommes une entreprise nationale, mais nous revendiquons notre identité bretonne, notre supplément d’âme et l’image d’une Bretagne innovante et dynamique. Notre localisation devient ainsi un atout. Nous essayons de réunir nos clients une fois par an, et ils sont les premiers ravis de passer un peu de temps dans le Golfe du Morbihan. J’admets que notre démarche a aussi interrogé le Comité de marque.
D’autant plus que les autorités régionales nous connaissent bien, nous les comptons parmi nos clients. Mais si nous étions la première entreprise numérique, d’autres nous ont emboîté le pas. Nous sommes une vingtaine à ce jour.

L’effet réseau

La marque réunit ses 750 adhérents deux fois par an. Il y a une majorité d’entreprises, mais aussi des associations ainsi que des organismes publics et parapublics. C’est une occasion de se rencontrer, d’échanger sur la Bretagne,  mais pas seulement. Il y a une dimension « réseau » évidente qui génère du business. Et en dehors de ce cadre, les échanges se poursuivent. Tous les mois, je discute avec d’autres adhérents.

 

Source : « Comment j’ai fait / Services – Le Journal des entreprise mai 2014 *Quentin Lesiourd

MGDIS

Découvrir le témoignage suivant